Art chrétien d'Orient

Coffret à rosettes

Un coffre couvert d'ivoire et d'os provient du monde byzantin. Ces matériaux blancs sont découpés en petits panneaux figuratifs et ornements. Ce joyau date du Xe - XIIe siècle et est exposé dans la salle d'arts roman et mosan. Il serait arrivé en Europe de l'Ouest en tant que coffre renfermant des reliques. 

Icônes

En ce qui concerne la période post-byzantine, les plus belles icônes grecques et russes sont exposées dans l'espace qui relie la rotonde d'entrée au grand narthex. Un Christ Pantocrator trônant, une Synaxe des Archanges, une Crucifixion et un saint Meletios, datant toutes des XVIIe et XVIIIe siècles, illustrent le monde byzantin grec. La place centrale est occupée par une cathèdre -ou siège épiscopal-, rare, en bois sculpté et doré, datée du XVIIIe siècle et rehaussée d'une icône du Christ Roi et Grand Prêtre.

De Russie

Trois chefs-d'oeuvre proviennent du Nord de la Russie et sont datés vers 1500. L'icône de saint Jean le Théologien (évangéliste) est une magnifique et monumentale icône présentée sur deux registres, probablement de la ville de Novgorod. L'icône à mandylion provient également de Novgorod et a été re-encadrée au XVIIIe ou au XIXe siècle. Le cadre vient en fait d'une autre icône qui fut ôtée pour être remplacée par le mandylion. L'icône représente le visage du Christ tel qu'il aurait été imprimé sur un mandylion ou linge. L'icône figurant la synaxe de la Mère de Dieu constitue le troisième chef-d'oeuvre. Synaxe signifie réunion et se réfère à l'hommage que toutes les créatures ont rendu à la Vierge, le lendemain de la naissance de Jésus, en chantant des hymnes de circonstance.

La collection des Textiles 'coptes' : en savoir plus