Saviez-vous que certains émailleurs signaient les montres de poche qu'ils créaient ?

Alors que le décor émaillé des boîtiers de montres reste généralement anonyme, les oeuvres des frères Huaud sont, au contraire, généralement signées selon une graphie assez variable : Huaud, Huaut, Huault.

Descendants d’une famille protestante d’origine française émigrée à Genève en 1630, les frères Huaud, Pierre, Jean-Pierre et Amy, ont été formés à l’art de l’émaillerie par leur propre père, lui-même orfèvre. Les boîtiers de montres issus de leur atelier représentent généralement des scènes mythologiques et bibliques reproduisant les œuvres de peintres renommés, comme Pierre-Paul Rubens, Nicolas Loir, Simon Vouet et Laurent de La Hyre. Les modelés délicats, traités par pointillé, viennent adoucir et nuancer une gamme de couleurs franches et contrastées, caractérisée par des jaunes, des orangés, des roses vifs, des bleus cobalt, des verts canard et des violets particulièrement lumineux.

Montre bassine
La charité romaine, d'après Simon Vouet
Couvercle orné du portrait supposé de René de Froulé, Comte de Tessé, en chevalier de la Toison d'Or
Contre-émail et carrure ornés de paysages
Boîtier émaillé signé les frères Huault (sic), Genève, vers 1700
Mouvement en acier et laiton doré, boîtier en or émaillé
Legs Marquis de Rodes, 1887
Inv. 2836