Organisation

La structure des Musées royaux d'Art et d'Histoire

Le Musée du Cinquantenaire fait partie des Musées royaux d'Art et d'Histoire et se trouve dans le parc du même nom à Bruxelles. Les MRAH sont une institution publique qui fait partie des Établissements scientifiques fédéraux; ils dépendent du ministre ayant, au niveau fédéral, la recherche scientifique dans ses attributions. Ils sont divisés en cinq grandes orientations :

  • Archéologie nationale
  • Antiquité
  • Arts décoratifs européens
  • Civilisations non européennes
  • Musée des Instruments de Musique

Les différents conservateurs sont responsables de la conservation, de l'étude et de l'épanouissement des collections. Un certain nombre de services généraux transversaux rendent, en outre, possible le bon fonctionnement de l'institution. Il s'agit du service des expositions temporaires, des services éducatifs francophone et néerlandophone, des services communication, informatique, muséographique, événements, comptabilité, gardiennage, des services techniques et de divers autres services administratifs.

Les missions des Musées royaux d'Art et d'Histoire 

Outre la présentation aux visiteurs de leurs nombreuses collections et l'organisation d'expositions temporaires, les Musées royaux d'Art et d'Histoire remplissent en coulisses une série d'autres missions peut-être moins connues du grand public mais dont l'importance et l'intérêt ne font pas de doute. Ces missions consistent en :

  • l'acquisition et la conservation d'oeuvres d'art et documentaires d'intérêts scientifique et muséal en relation avec la spécificité des quatre départements;
  • l'organisation de dépôts d'archives, de centres de documentation relatifs aux collections et de bibliothèques spécialisées dans les domaines représentés dans l'institution;
  • la collecte de données scientifiques et documentaires relatives aux collections et disciplines;
  • la réalisation de travaux scientifiques en relation avec les collections;
  • la valorisation et la diffusion des recherches scientifiques, tant au plan national qu'international;
  • la participation active à des missions scientifiques;
  • la participation active à des projets et rencontres scientifiques, tant au niveau national qu'international;
  • le service au public par l'information sur les collections, l'organisation d'activités didactiques, l'aide aux chercheurs;
  • la constitution d'une banque de données concernant les collections d'oeuvres d'art, les archives, les bibliothèques et autres centres de documentation et son accès au public;
  • la publication d'ouvrages scientifiques et d'autres destinés à un large public.

 

ANBI

Les MRAH répondent aux critères d'une ANBI (Algemeen Nut Beogende Instelling) cfr. la législation des Pays-Bas. +d'infos