Océanie

La salle Océanie est momentanément fermée au public. Vous pouvez néanmoins toujours admirer la colossale statue en pierre de Pou Hakanononga, ramenée de l'île de Pâques.

Un continent d'îles

Aux points de vue géographique et ethnographique, le continent d'îles, Océanie, est divisé en trois : la Mélanésie (les îles noires qui doivent leur nom à la couleur foncée de la peau de leurs habitants); la Polynésie (les îles innombrables) et la Micronésie (les petites îles). Seules la Polynésie et la Micronésie sont représentées dans les collections.

Ethnographie et archéologie

Parmi les objets décoratifs et usuels, une magnifique collection d'écorces battues est actuellement présentée. Ces écorces servaient d'habits, mais aussi et entre autres, d'offrandes. Les techniques de navigation et l'occupation de cet énorme territoire sont étudiées de manière détaillée. Deux statuettes en bois de l'île de Pâques font partie des chefs-d'oeuvre, du fait de leur rareté, de leur ancienneté et de leur beauté singulière... Une part importante de la collection se compose de pièces provenant de l'île de Pâques (Polynésie) ramenées de l'expédition de 1934-35 à laquelle le Musée du Cinquantenaire participa. Depuis une dizaine d'années, le conservateur actuel de la collection y mène à nouveau des fouilles archéologiques.

Notre colosse de pierre

La statue colossale en pierre, pesant six tonnes, ramenée en Belgique en 1935, est un cadeau des autorités chiliennes en remerciement de l'excellent travail scientifique réalisé par l'équipe dirigée par l'archéologue français Alfred Métraux et l'ethnologue belge Henri Lavachery. Le navire-école Mercator, que l'on peut encore visiter à Ostende, la ramena au port d'Anvers. La statue est un deux colosses entiers de l'île de Pâques à avoir quitté ses terres.