Épingle à tête discoïdale

Épingle à tête discoïdale
Luristan (Iran)
Âge du Fer, Xe - VIIe siècle av. J.-C.
Bronze ; 22 x 10,2 cm

En 1938, des épingles à tête discoïdales ont été découvertes dans un petit temple au Luristan. Il s'agit d'ex-voto qui étaient dissimulés dans les murs et sous le sol du bâtiment. Les épingles de ce type peuvent être décorées de motifs floraux, animaliers ou encore de scènes mythologiques ou religieuses de toutes sortes. Bien que certaines représentations montrent des similitudes avec des thèmes iconographiques connus, en l'absence de sources textuelles en provenance du Luristan de l'âge du Fer, il reste difficile de les interpréter. Les rituels religieux et les divinités demeurent d'ailleurs inconnus. Cette épingle discoïde martelée et gravée porte la représentation de deux lions placés de part et d'autre d'une déesse tenant dans chaque main une feuille de palmier. Les proportions de la grosse tête aux mèches tressées, constituant plus d'un tiers du personnage sont particulièrement frappantes.
 

Retrouvez cet incontournable sur notre catalogue en ligne et dans la publication Les Incontournables du Musée, ainsi que dans nos salles Proche-Orient - Iran.