Le premier Dalaï Lama Dge-'dun grub-pa (1391-1475)

Le premier Dalaï Lama Dge-'dun grub-pa (1391-1475)
Tibet
Fin XVIIe - début XVIIIe siècle
Peinture a tempera sur toile ; 76,5 x 50 cm
Inv. Ver.337
 

Un thang-ka (littéralement : 'objet que l'on déroule') est un rouleau peint tibétain. Sa réalisation est considérée comme un acte religieux de la part du commanditaire, comme de l'artiste. Un thang-ka est sanctifié en tant qu'objet de culte au cours d'une cérémonie prévue à cet effet. Les thang-ka avec des empreintes dorées de mains et de pieds d'un lama sont extrêment rares. Celui-ci pourrait avoir fait partie d'une série commandée pour la longue vie du Cinquième Dalaï Lama (1617-1682) ou un de ses successeurs. Au centre du thang-ka est figuré Dge-'dun grub-pa, le neveu et disciple de Tsong-kha-pa, le fondateur du plus important ordre monastique du Tibet, l'école Gelugpa. Au milieu, dans la partie supérieure, trône Tsong-kha-pa, entouré de divinités protectrices. Dge-'dun grub-pa reçut le titre de Premier Dalaï Lama à titre posthume.
 

Retrouvez cet incontournable sur notre catalogue en ligne Carmentis et dans la publication Les Incontournables du Musée, ainsi que d'autres thang-ka dans la salle Tibet.