EXPOSITION PASSÉE : LASCAUX

La Chapelle Sixtine de la Préhistoire
Ve 14-11-2014 - Di 12-04-2015

Septembre 1940, Dordogne, France. Quatre jeunes garçons explorent une cavité qu’ils viennent de découvrir. Sous leurs yeux émerveillés se dévoile alors une vaste grotte aux parois décorées. Ils viennent de faire une des découvertes archéologiques les plus prestigieuses du XXe siècle, la grotte de Lascaux. Très vite, elle attirera des centaines de milliers de visiteurs.

Cette grotte, peinte et gravée il y a environ 20.000 ans, est considérée comme un des plus hauts lieux de l’art pariétal au monde. Pas moins de 900 animaux  (aurochs, cerfs, chevaux, bisons…) ainsi qu’une représentation humaine énigmatique, ornent ses parois.

Pour des raisons de conservation, la grotte de Lascaux n’est plus accessible au public depuis 1963. Néanmoins, diverses copies grandeur nature ont été réalisées afin de permettre aux visiteurs d’en découvrir les splendeurs. C’est la plus récente de ces copies qui est présentée au Musée du Cinquantenaire à partir du 14 novembre 2014, dans le cadre d’une exposition familiale sans précédent à Bruxelles. Élue en 2013 meilleure « Touring Exhibition of the Year », elle a connu un succès énorme aux États-Unis et au Canada.

Grâce aux reproductions scientifiques grandeur nature et à l’utilisation de technologies visuelles les plus modernes, vous découvrirez la grotte de Lascaux comme si vous y étiez.  L’exposition s’intéresse également au contexte culturel qui a vu naître ces œuvres. Vous apprendrez ainsi comment vivaient, chassaient, mangeaient et s’habillaient les hommes de l’époque. Des squelettes d’animaux préhistoriques (lion des cavernes, rhinocéros laineux, mégacéros…), une reconstitution d’un bébé mammouth, des objets utilitaires et des bijoux provenant des collections du Muséum des Sciences naturelles et du Musée du Cinquantenaire viennent enrichir l’exposition. 

Exposition organisée par Lascaux International Exhibition en collaboration avec le Musée du Cinquantenaire et l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique. La Politique scientifique fédérale soutient le projet de collaboration entre les deux établissements. L’exposition bénéficie du soutien du Conseil général de la Dordogne, du Conseil Régional d’Aquitaine, du Ministère français de la Culture et de la Communication, ainsi que de l’Union européenne.