Tour japonaise

La Tour japonaise présente des porcelaines japonaises décoratives réalisées pour l'Europe entre le milieu du XVIIe siècle et le milieu du XVIIIe, de même que des articles d'art décoratif japonais tant admirés aux Expositions universelles, dans la seconde moitié du XIXe siècle et au début du XXe, comme l'Exposition Universelle de Liège en 1905.

  • Les collections de la Tour japonaise sont composées essentiellement de porcelaine japonaise d'exportation. On y trouve, entre autres, des Imari (style de céramique développée et exportée par le Japon au XVIIIe siècle via le port d'Imari), des cloisonnés (technique de fabrication alliant métal et émail) ainsi que de la porcelaine japonaise de haute qualité.