Manteau dit de Montezuma

Manteau dit de Montezuma, ethnie tupinamba
Côte atlantique, Brésil
Avant le XVIIe siècle
Plumes et fibres végétales ; 200 x 180 cm
Inv. AAM.5783

La mention de ce chef-d'oeuvre apparaît pour la première fois dans un manuscrit rédigé avant 1780 où il est attribué à Montezuma, l'empereur aztèque au pouvoir lors de l'arrivée des Espagnols au début du XVIe siècle. Cet objet est ainsi considéré comme propre à une culture mexicaine jusqu'à la fin des années 1920 lorsqu'un scientifique du nom d'Hirtzel avance l'idée que la technique de confection ne peut être attribuée qu'à la production des Amérindiens du Brésil ou de la Guyane. En 1939, cette hypothèse est corroborée par Calberg dont les recherches montrent que la technique consistant à fixer les plumes sur un filet était largement répandue sur la côte atlantique du Brésil. D'autres manteaux de ce genre sont parvenus dans les collections européennes (Paris, Florence, Francfort, Bâle, Milan, Berlin et Copenhague). Toutefois, l'exemplaire de Bruxelles est le plus long et le mieux conservé tant par le nombre de plumes que par la fraîcheur de ses couleurs.  

Retrouvez également cet incontournable sur notre catalogue en ligne Carmentis et dans la publication Les Incontournables du Musée du Cinquantenaire et dans notre toute nouvelle application pour familles et enfants Pierre, papier, ciseaux !