L'aménagement muséal

Outre des explications sur les éléments architecturaux et archéologiques du bâtiment même, la Porte de Hal présente des oeuvres appartenant au passé médiéval de Bruxelles.

La salle gothique, au premier étage, est consacrée à l’histoire de la deuxième enceinte de la ville et de la porte de Hal en particulier, seul vestige important. Quelques objets remarquables de la collection qui y étaient jadis exposés, sont à nouveau présentés, comme l’armure et le cheval naturalisé de l’archiduc Albert d’Autriche, gouverneur des Pays-Bas au XVIIe siècle. Des reconstitutions et des maquettes aident le visiteur à mieux comprendre l’impact de cette histoire ancienne sur la ville actuelle.

Le deuxième étage est dévolu aux guildes, ces puissantes associations de métier qui participaient à la gestion des villes d’autrefois. Le lien avec la salle gothique est évident puisque les corporations étaient responsables de la garde et de la défense de la ville. Une belle sélection d’œuvres d’art, issues principalement de la collection d’Art populaire des MRAH, évoque l’époque fastueuse de ces groupements. Certaines d’entre elles ont d’ailleurs bénéficié d’une restauration avant de pouvoir être exposées. Des documentaires actuels projetés dans la salle rappellent aussi que le folklore des guildes d’armes perdure aujourd’hui à Bruxelles et dans d’autres villes belges.