La collection des Textiles 'coptes'

La collection est pour le moment conservée dans les réserves.
  • L'importante collection des textiles 'coptes' appartient à l'ensemble des pièces d'art chrétien d'Orient mais se rapporte également à la collection islamique. Elle comprend des tissus mis au jour en Égypte, dont le plus ancien appartient à l'époque romaine (de 30 à 395 ap. J.-C.), et qui remontent jusque tard dans la période islamique (XIIe siècle).
  • Le mot 'copte' découle de qibt, nom arabe donné à la population autochtone d'Égypte, et qui provient, à son tour, du grec aigyptios. Selon la tradition, l'Égypte fut christianisée vers l'an 50 et, dans le courant du IIIe siècle, cette religion s'est répandue parmi la population autochtone. Cependant, en 639, la conquête de l'islam fut entamée dans le pays.
  • Le textile est l'une des plus célèbres disciplines artistiques pratiquées par les Coptes. En effet, les trouvailles d'étoffes antiques faites dans le sol égyptien n'ont jamais été égalées par aucun pays. Ce phénomène tient, en partie, aux exceptionnelles conditions de conservation, mais également à l'usage selon lequel les défunts enterrés étaient vêtus et recouverts de linceuls.
  • La collection compte quelque 464 pièces dont des linceuls complets, des tuniques et des étoles, des housses de coussin, des couvertures et des rideaux. Des fragments de tuniques et autres éléments vestimentaires, ainsi que de tissus domestiques complètent l'ensemble.