La boîte mystérieuse

Nous présentons, en ce moment, une exposition temporaire consacrée à la célèbre joaillerie bruxelloise Wolfers Frères, ainsi qu’à son créateur, Victor Horta. Heureuse coïncidence, le musée vient de recevoir en don une mystérieuse boîte en argent réalisée par les frères Wolfers.

Sur cette boîte à cigares en argent, 16 noms sont gravés. On peut également y lire, en allemand, une phrase datée du 1er novembre 1918, juste avant la fin de la Première guerre mondiale, indiquant qu’il s’agit d’un souvenir d’un « travail commun en Belgique ». Werner Adriaenssens, conservateur au département des arts décoratifs du XXe siècle du Musée, pense qu’il pourrait s’agir d’un cadeau offert à un groupe de fonctionnaires allemands qui faisaient partie d’une administration en Belgique occupée.

Il est possible que chaque fonctionnaire mentionné sur cette boîte ait jadis reçu un tel souvenir. Il pourrait donc exister quinze autres exemplaires de cet objet, en Allemagne ou ailleurs. Mais nous n’en trouvons aucune trace. Le seul élément certain est que cette boîte a été emmenée en Allemagne juste avant la fin du premier conflit mondial, pour réapparaître au musée 100 ans plus tard !

Face à ce mystère, le musée a décidé de faire appel au public. Reconnaissez-vous un de ces noms ou une de ces signatures sur la boîte? Avez-vous déjà vu une boîte similaire? Connaissez-vous quelqu’un qui serait en possession de l’une d’elles? Avez-vous une idée du contexte ? Chaque indice est le bienvenu et, qui sait, peut-être serez-vous celui qui nous aidera à élucider le mystère qui plane autour de cette boîte en argent. Vous pouvez envoyer vos informations à l’attention de notre collègue Bart Schouppe.

 

La boîte elle-même est depuis peu exposée au sein de l’exposition Horta & Wolfers.