Grande mosaïque de chasse

Grande mosaïque de chasse
Apamée (Syrie)
début du VIe siècle ap. J.-C.
Cubes de pierre ; 13x8,65 m
Inv. Ap.1

 

Depuis les années 1930, une mission belge effectue des fouilles archéologiques sur le site d'Apamée de Syrie, une des métropoles du monde romain, originellement fondée par le roi Séleukos Ier en 300 av. J.-C.  Suite à un accord bilatéral avec le gouvernement syrien, une partie des découvertes fut envoyée à Bruxelles.
Cette mosaïque monumentale ornait une des salles de réception d'un édifice qu'il faut probablement identifier au palais du gouverneur de la Syrie Seconde. Sur un fond de tessères blanches disposées en éventail se développent sur cinq plans successifs des scènes de chasse, symbolisant le courage et la richesse du commanditaire. Le mosaïste a su rendre la profondeur grâce au mouvement tournoyant des tessères, aux dégradés de couleurs et à l'indication des ombres portées. Quelques arbres et buissons évoquent le paysage. Le tableau central est entouré de bordures géométriques évoquant des tapis.

 

Vous pouvez retrouver cet incontournable dans la salle Apamée et dans la publication Les incontournables du Musée du Cinquantenaire.