EXPOSITION PASSEE : Insecta

Le royaume des insectes
Me 22-07-2015 - Di 06-09-2015

- EXPOSITION AU PALAIS ROYAL -

 

Entrer par la porte royale dans l’univers des insectes. Évoquer les pouvoirs et les fastes des insectes en leur royaume. Énoncer les relations parfois ambiguës et antagonistes que l’homme entretient avec ces petits êtres à la fois repoussants et fascinants. Emprunter un parcours original où la Beauté est étrange et souveraine... Telle est l’essence de l’exposition INSECTA, Le royaume des insectes, un évènement soutenu par la Politique scientifique fédérale et par le SPF Chancellerie du Premier Ministre.

Les insectes nous sont éminemment proches et indispensables, nous le savons. Nous admettons aisément leur rôle majeur dans la pollinisation des cultures, nous les utilisons volontiers comme additifs cosmétologiques ou comme colorants naturels, nous les apprécions parfois même pour leur valeur nutritive.

Même si la peur, le dégoût ou le rejet nous envahissent parfois lorsqu’ils surgissent inattendus sous notre regard, ils nous fascinent cependant par leur mystère et leur esthétique complexe.
Depuis la Préhistoire jusqu’à nos jours, de l’Amérique à l’Europe, de l’Égypte au Japon, toutes les civilisations du Globe les ont représentés sous des formes multiples et en des circonstances les plus diverses. Qu’ils personnifient une divinité, qu’ils soient œuvre d’art ou simple élément ornemental, les insectes sont omniprésents dans l’histoire de la civilisation.

Conçue et réalisée par les Musées royaux d’Art et d’Histoire en collaboration avec les Musées royaux des Beaux-Arts, le Musée royal d’Afrique centrale, l’Institut royal des Sciences naturelles, la Bibliothèque royale de Belgique ainsi que la Cinémathèque Royale, cette nouvelle exposition estivale vous fera découvrir les multiples représentations de l’insecte dans les domaines de l’art, de la littérature et du cinéma.

Déployée au sein même de la majestueuse Salle du Trône à l’occasion des journées « portes ouvertes » du Palais royal de Bruxelles, l’exposition INSECTA propose, durant l’été, aux familles comme aux promeneurs solitaires, de traverser pêle-mêle autant de siècles que de cultures où l’Art et l’Insecte communient au travers d’une centaine d’œuvres issues de nos collections artistiques et scientifiques fédérales. Non pas en un parcours banalement chronologique ou didactique mais au travers d’une évocation poétique où s’étale un florilège d’artefacts accompagnés de leurs modèles entomologiques mis en scène selon six thématiques successives : de l’insecte Artiste à l’insecte Fascinateur, en passant par l’Architecte, l’Artisan, le Symbole ou la Divinité.

On admirera, entre autres surprenantes découvertes, un insecte fossilisé vieux de plus de 350 millions d’années, une large sélection d’objets funéraires antiques, parmi lesquels un scarabée de cœur et un masque de momie égyptiens, ainsi que des abeilles d’or, symboles royaux de l’Empire mérovingien, des scènes de sériciculture japonaises du XVIIIe siècle, des faïences tournaisiennes rehaussées de papillons, des insignes aux couleurs de la Belgique et autres bijoux Art Nouveau d’une rare splendeur, tous à l’effigie et à l’évocation des insectes. Des planches entomologiques aussi de Jean-Henri Fabre, ainsi que des eaux-fortes originales de Picasso et de Chagall, et diverses toiles, depuis une nature morte de Willem Van Aelst jusqu’à la représentation surréaliste de la Lolita de Jane Graverol. Des éditions originales, enfin, telles que celle du Bestiaire d’Orphée de Guillaume Apollinaire, de la Métamorphose de Franz Kafka, ou tel un superbe manuscrit d’exportation chinois du XIXe siècle.

Plus avant dans le parcours, on pourra toujours admirer le Heaven of Delight du célèbre artiste anversois Jan Fabre, qui fut inauguré en 2002 et qui décore aujourd’hui encore le plafond du Salon des Glaces, ainsi que quelques lustres au recouvrement constitué de milliers de scarabées.

En complément à l’exposition INSECTA et tout au long de celle-ci, le musée mobile ArtBox fera escale devant le Musée BelVue (Place des Palais 7, 1000 Bruxelles) pour vous offrir trois « curiosités » sonores et visuelles, de quelques minutes chacune, dont l’une évoquera notamment le monde des grillons sur une composition du célèbre musicien de la Renaissance Josquin des Prés. ArtBox est une initiative de la Politique scientifique fédérale, en partenariat avec le Centre d’Études Supérieures de la Renaissance (Université François Rabelais, Tours).

Ouvert de 10h30 à 16h30 (fermeture à 17h)

PALAIS ROYAL

Place des Palais

Bruxelles

 

 

Plus d'infos ici !