Collection Proche-Orient et Iran en détail

ÂGE DU FER (ca. 1.400-600 av. J.-C.)

Au cours de l'Âge du Fer, la céramique grise s'est répandue à partir de l'Iran du Nord-Est vers l'Iran du Nord-Ouest et de l'Ouest. Cette diffusion est associée à la migration des peuples indo-européens, précurseurs des Mèdes et des Perses. En même temps, la céramique peinte garde ses caractéristiques régionales. Au Louristan, on retrouve une culture locale avec des objets dans un style unique. La collection du Louristan est un des points forts de la section du Proche-Orient ancien.

L'appelation "Âge du Fer" est quelque peu trompeuse. En fait, au début, le fer n'est employé que pour des objets de grande valeur et pour des bijoux; les outils et les armes continuant à être réalisés en bronze. Ce n'est qu'à la fin de l'Âge du Fer que l'usage de ce matériau va se généraliser.

De la céramique grise de Khourvin et de Tepe Siyalk A, ainsi que de la céramique peinte de Siyalk B et du Louristan est exposée. De plus, on y trouve des bijoux, des armes et des outils en bronze et en fer, ainsi que de la vaisselle en métal.

 

Théière à bec verseur, céramique peinte de Tepe Siyalk B, IXe-VIIIe s.av. J.-C. (inv. IR 255)