Chine

Cerf couché

La statue d'un cerf avec une grande ramure (Ve-IIIe s. av J.-C.) est le premier chef-d'oeuvre d'art chinois que vous rencontrerez. Exhumée d'une tombe, cette sculpture en bois est composée d'une véritable ramure de cerf. Cet animal avait une grande valeur symbolique ; il était censé précéder l'âme du défunt dans son voyage de retour vers le ciel. 

Découvertes funéraires archéologiques

Des vitrines présentent les offrandes funéraires en jade, bronze et céramique, ainsi que des os oraculaires gravés de la dynastie Shang, qui constituent les premiers exemples d'écriture chinoise. Les objets en céramique les plus anciens étaient destinés à un usage funéraire. Sous les dynasties Han et Tang, ils témoignent des us et coutumes quotidiens et représentent des fermes, des puits, des silos à grains, des volatiles et des chars tirés par des boeufs, ainsi que des musiciennes. Ces dernières attestent le raffinement de la vie à la cour des Tang.

Bouddhisme

Deux exceptionnelles statues en bois de bodhisattvas sont les points forts de la collection. Réalistes et grandeur nature, elles ont été sculptées aux alentours de 1200. Un bodhisattva a atteint l'Illumination. Il retarde son entrée au nirvana pour aider les autres à en trouver le chemin. 

Céramique

L'ensemble des céramiques se compose tant de terres cuites et de grès que de porcelaines, où les objets figuratifs côtoient la vaisselle.

Objets utilitaires et décoratifs

Plus loin, dans de petites vitrines, se trouvent quelques flacons à priser le tabac réalisés dans des matières précieuses ainsi que des chaussures en soie, des récipients en laque rouge et un paravent monumental placé derrière un trône. Le superbe lit à baldaquin en bois laqué et finement ciselé, exposé à la fin de la salle, vous impressionnera sûrement. 

Peintures à enrouler et textiles

Les peintures, les calligraphies et soieries montrent l'importance des traditions intellectuelles et esthétiques de la civilisation chinoise. Cette petite salle est momentanément fermée.