Aidez-nous à restaurer cette magnifique coiffe polynésienne !

Comment nous aider ?

Nous vous proposons d’acheter une ou plusieurs parts de cette future restauration. Celles-ci sont en vente au shop de l’exposition par tranches de 5 euros. Vous recevrez en retour une vignette à coller sur le modèle affiché à la sortie de l’exposition. Grâce à votre mécénat, l’intervention aura lieu durant l'été 2018 et permettra à la coiffe d’être exposée dès 2019.

Il est également possible de verser sur le compte : BE22 3101 4238 2447 en mentionnant 'Projet de restauration Coiffe polynésienne' - Musées Royaux d’Art et d’Histoire - 10 parc du cinquantenaire - 1000 Bruxelles.
Tout don de 40 € et plus donne droit à une attestation fiscale.

Cette coiffe décoiffe !

En 1854, le collectionneur Gustave Hagemans fit don au jeune État belge d’une coiffe particulièrement exceptionnelle, provenant très probablement des îles Australes (Polynésie française). Elle est non seulement d’une grande ampleur (130 cm de diamètre), mais aussi unique en son genre. Dans les années 1950, plusieurs grands musées, dont le Bishop Museum à Honolulu (Hawaii), ont d’ailleurs fait des propositions pour l’acquérir. Il s’agit d’une coiffe d’apparat destinée à un personnage de haut rang. Les matériaux utilisés pour sa confection sont également très originaux : plaquettes découpées dans des coquillages, plumes de perruche, d’albatros et de canard, cheveux humains. Enfin, il ne fait aucun doute que l’objet est ancien et qu’il fut collecté avant le début du XIXe siècle, ce qui est rarissime pour cette partie du Monde.

Voulez-vous participer à la sauvegarde de ce patrimoine unique ?

La coiffe est fort endommagée : elle nécessite une intervention majeure de conservation et restauration. Elle n'a donc pu être présentée dans l'exposition Oceania - Voyages dans l'immensité. Aidez-nous à trouver les moyens de la restaurer ! Au vu de la diversité des matériaux qui la compose, l’intervention impliquera une équipe interdisciplinaire de spécialistes.

Une étude préliminaire a permis de dresser la liste des étapes de l’intervention à venir:

  • Nettoyage/dépoussiérage de l'ensemble des matières.
  • Consolidation des matières endommagées
  • Réassemblage des parties sectionnées.
  • Contrôle et renforcement de la solidité de l'ensemble, du bonnet en tapa (textile en écorce battue), des liens de maintien des plumes, des cheveux et des coquillages.
  • Création d'un nouveau support de présentation conforme à la structure de la coiffe et aux normes de conservations.

Après restauration, la coiffe sera exposée dans les salles permanentes consacrées à l'Océanie .

 

Avancement du projet

à suivre...