09-12-2016

Le retour de la momie

Les Musées royaux d'Art et d'Histoire mènent un projet scientifique autour d’une momie égyptienne retrouvée après 46 ans d’absence.

En 1970, une momie des Musées royaux d’Art et d’Histoire, datée de l’époque romaine, avait été confiée pour analyses aux docteurs P.A. Janssens et F. Duquenne. Les résultats de leurs recherches ont été publiés dans deux articles importants, parus en 1973. Cependant, après cette étude, la momie n’avait pas réintégré les collections du musée.

M. Dirk Janssens, fils de l’un des deux médecins, a contribué à la préparation et à la restauration. Grâce à celui-ci, à la fin de 2015, la momie a été localisée et a pu retrouver, après 46 ans d’absence, sa place au sein du musée. Cette impressionnante momie pourra à présent faire l’objet d’un ambitieux programme de recherche scientifique qui complétera, grâce aux technologies de pointe qui seront mobilisées, les acquis importants des travaux fondateurs des docteurs Janssens et Duquenne.

Depuis 2015 en effet, un important projet d’étude pluridisciplinaire de la collection de momies égyptiennes des Musées royaux d’Art et d’Histoire est en cours. Ce projet, coordonné par Caroline Tilleux, chercheuse aux MRAH, repose sur une collaboration très fructueuse avec le Service d’Imagerie Médicale des Cliniques Universitaires Saint-Luc, sous la direction du docteur Emmanuel Coche.

La momie, qui porte le numéro d’inventaire E.10171, constitue un enjeu crucial pour la recherche en cours, grâce à son exceptionnel état de conservation. La momie ainsi que les résultats de ces recherches seront présentés au sein de la future salle permanente consacrée au « Monde funéraire en Egypte ancienne », qui sera inaugurée prochainement au Musée du Cinquantenaire.