Étude des momies précolombiennes des Musées royaux d’Art et d’Histoire

Dans le cadre d’un projet scientifique (Interdisciplinary Research on Andean mummies – IRAM) mené par la chercheuse Caroline Tilleux et le conservateur des collections Amérique, Serge Lemaitre, plusieurs momies précolombiennes des Musées royaux d'Art et d'Histoire bénéficient d’examens médicaux. Cette initiative, soutenue par le Fonds Jean-Jacques Comhaire (Fondation Roi Baudouin), vise à augmenter nos connaissances de ces individus qui ont intégré nos collections belges il y a 175 ans ! Les chercheurs espèrent notamment pouvoir estimer leur âge au décès, déterminer leur sexe, la datation et la culture à laquelle ils appartenaient, découvrir la cause possible du décès, des maladies ou carences les ayant affectés en plus de révéler leur régime alimentaire et leur origine géographique.

Les momies précolombiennes passent donc au scanner aux Cliniques universitaires Saint-Luc, Bruxelles. La plus célèbre d’entre elles, celle qui a inspiré à Hergé le personnage de Rascar Capac dans Les sept boules de cristal et Le temple du Soleil, y a été récemment analysée.

L’étude des résultats seront disponibles sous différents formats (publications, conférences) mais également via le site internet du projet tenu à jour régulièrement : www.iram-project.be.

(23 mars 2017)